Cours de géographie

Bonjour internautes !


Comme je n’ai aucun sens de l’orientation (et que je ne veux pas laisser le lecteur désorienté), je vous partage un petit précis géographique pour se repérer dans mon roman à venir, Les Aveugles et les Borgnes (petit croquis fait par mes soins, à mes heures perdues).

Le Domaine n’est plus, ravagé par un cataclysme d’une nature inconnue qui décime les hommes comme les bêtes. Dans les grandes étendues désertées, quelques restes de civilisation demeurent.

A l’ouest, La Ruche. Cette bourgade dirigée d’une main de fer par le Maître-Sang est pleine à craquer de désespérés en tous genres et de religieux à couteaux tirés.

Sur les rives de La Langue, le fleuve-monde, La République du Pont s’enorgueillit d’être le dernier bastion des hommes. Du haut de leurs grandes tours dorées, ses dirigeants ne sentent pas venir la menace qui sourde dans la basse-ville.

Mur-de-Sel ressemble à la terre promise pour les miséreux qui s’entassent sur les routes. Mais la route pour y parvenir est périlleuse …

Au nord, Mange-Fleuve traîne une réputation sinistre. Certains prétendent qu’un dieu y a élu domicile après avoir massacré ses habitants.

Belle-de-Rêve, enfin. L’ancienne capitale du Domaine et fief du Beau Roi n’est plus que ruines. Un voile mortuaire s’est déposé sur les palais, les jardins, les rues pavées. Peuplée de rats et de fantômes, elle n’a plus rien de sa superbe passée.

Bref, vous l’avez compris, ce ne sont pas les endroits idéals pour passer des vacances 🙂


© Guillaume Le Roux

image en tete ©Debbie Abshear

Première ébauche de couverture (2018)

Bonjour à tous !

D’une photo prise dans la basilique de San Vitale à Ravenne en Italie, nous (ma dulcinée et moi) en avons fait une première couverture pour mon roman. Qu’en pensez-vous ?

Actuellement, je travaille avec Nanachi pour élaborer une nouvelle couverture. Je la posterai aussitôt qu’elle sera officialisée !

Good day to you, folks !